SBGD201

[ Grand Seiko Heritage Collection ]
EUR
60,000

SPÉCIFICITÉS

Habillage
Composition du boîtier :Platine
Composition du verre :Saphir box- shaped
Revêtement du verre :Revêtement anti-reflet sur la surface interne
Dimension du boîtier : Diamètre 43mm × Épaisseur 13.2mm
Composition du bracelet :Cuir de Crocodile
Longueur du bracelet :195mm
Fermoir :Fermoir à boucle déployante avec ouverture par bouton-poussoir
Mouvement
Numéro de calibre : 9R01   
Réserve de marche :Environ 192 heures (8 jours)
Précision :± 10 secondes par mois
Fonctions
Étanchéité :10 bar
Résistance magnétique :Équipé(e )
Poids :168.0 g
Autres détails / Caractéristiques :
  • ・56 rubis
  • ・Affichage de la réserve de marche
  • ・Fonction d'ajustement du décalage horaire
  • ・Fonction d'arrêt de seconde
  • ・Fond de boîtier transparent
  • ・Fond de boîtier vissé

CARACTÉRISTIQUES

 

La première Grand Seiko créée par le Micro Artist Studio : le modèle Spring Drive, avec une réserve de marche de huit jours
La montre au calibre 9 R Spring Drive avec réserve de marche de 8 jours est animée par le calibre Spring Drive, le premier calibre Grand Seiko produit par les maîtres-horlogers spécialisés en montres de haute horlogerie, créée dans les locaux du Micro Artist Studio, atelier horloger de Seiko situé à Shiojiri, près de Nagano. La montre renferme le nouveau calibre 9R01 Spring Drive et se targue d’une réserve de marche de huit jours.

Pour parvenir à cet exploit, il était nécessaire de revoir d’une manière plus innovante la conception du barillet chargé de recevoir le ressort-moteur qui emmagasine l’énergie de la montre. Alors que le calibre Spring Drive existant possède un seul barillet, le calibre 9R01 est doté de trois barillets reliés entre eux, ce qui prolonge de plus de 250 % la réserve de marche.

Le boîtier est conçu en platine 950, un alliage contenant 95 % de platine. La nouvelle technique de polissage Zaratsu a également été utilisée sur ce modèle pour conférer au boîtier ces arêtes nettes et définies, mais également cette finition époustouflante jamais atteinte auparavant sur un boîtier en platine.
Le cadran, d’un blanc pur, est constellé d’une poussière de diamant, nous évoquant les matins d’hiver de la région de Suwa, située près de l’atelier horloger de la manufacture. Cette finition composite unique assure une grande visibilité, en plus d’être capable de refléter de mille feux en fonction de l’intensité de la lumière qu’elle capte. 

Vous pourriez également aimer